Conditions générales d’utilisation de Bulldoz

Conditions générales d’utilisation de Bulldoz

A noter : ces conditions générales d’utilisation (CGU) sont rédigées de façon à être lisibles et intéressantes, prenez donc le temps de bien les lire 😉

Pour information, il s’agit de la version numéro 1 des CGU, elle date du 20/08/2018. Voilà qui est dit.

Lorsque vous vous inscrivez sur Bulldoz, vous devez confirmer que vous avez lu cette page en cochant la case correspondante. Cela pourra vous être à nouveau demandé lorsqu’une nouvelle version des CGU sera mise en ligne.

Qui suis-je ?

Je suis François Tréca, créateur et développeur de Bulldoz. Tout d’abord, je vous souhaite la bienvenue sur mon site, c’est bien aimable à vous de vous y intéresser 🙂 Si besoin, vous pouvez me contacter par mail : ftreca@educaref.fr

La chose la plus importante à comprendre, c’est que c’est moi le « chef » sur Bulldoz 😉 Je mettrai donc tout en oeuvre pour que Bulldoz fonctionne de manière optimale. Une fois que vous avez compris ça, vous avez tout compris 😉

IMPORTANT : François Tréca est le « chef  » sur Bulldoz et fait tout ce qui lui semble nécessaire pour le fonctionnement du site.

Maintenant nous pouvons passer aux menus détails.

Qu’est-ce que Bulldoz ?

Bulldoz est un site dont l’objectif est de faciliter la communication entre des rédacteurs indépendants et leurs clients. Pour cela, Bulldoz met à disposition plusieurs outils comme par exemple un formulaire de commande, un éditeur de texte, un gestionnaire de paiements, un vérificateur de plagiat, une messagerie privée…

Bulldoz ne prend pas en charge la rédaction de textes. Les clients passent les commandes directement à leurs rédacteurs. Les rédacteurs sont responsables de la rédaction, de la facturation et du paiement.

IMPORTANT :

Bulldoz est seulement un moyen de communication spécialisé pour les rédacteurs et leurs clients. Son rôle se limite donc à transmettre des informations, qui n’ont pas de valeurs contractuelles.

Bulldoz n’est pas un intermédiaire (ou un courtier) entre les rédacteurs et les clients.

Fonctionnement de Bulldoz

Il y a trois grandes parties distinctes :

  1. Le blog qui contient des informations générales sur Bulldoz.
  2. L’annuaire sur lequel les rédacteurs peuvent se présenter et proposer leurs prestations.
  3. L’espace membre qui permet aux rédacteurs et aux clients d’échanger des informations (commandes, textes, factures, …)

Détaillons maintenant ce que les internautes peuvent faire (ou pas) sur ces 3 parties !

1) Le blog

Je dois bien avouer que le blog n’a pas grand chose d’original : c’est un juste un blog. Il est accessible à tous les internautes.

Vous pourrez y lire des articles d’actualités, des conseils techniques et d’autres choses intéressantes en toute tranquillité. Parfois, vous aurez la possibilité de laisser un commentaire sur les articles (mais c’est rare). Sachez que les commentaires sont (impitoyablement) modérés, je pourrai donc supprimer tous les commentaires qui me semblent inappropriés (n’oubliez pas que je suis le « chef » 😉 ).

2) L’annuaire

Voici déjà une partie plus intéressante !

Sur l’annuaire, les rédacteurs peuvent se présenter et proposer leur service de rédaction. Vous y trouverez des tas d’informations intéressantes comme :

  • l’identité du rédacteur
  • son tarif pour rédiger 100 mots
  • une biographie
  • des informations de contact (mail, site web, réseaux sociaux, adresse…)
  • les moyens de paiement acceptées par le rédacteur

Toutes ces données sont fournies par le rédacteur lui-même via son espace membre.

Véracité des informations de l’annuaire :

Important : Ce sont les rédacteurs qui sont responsables des informations renseignées sur leur profil.

ATTENTION : je n’ai malheureusement pas la possibilité de vérifier si toutes les informations saisies par un rédacteur sont correctes. Un rédacteur est donc susceptible de mentir sur certains points, par exemple, un belge pourrait être tenté de se faire passer pour un malgache (on se sait jamais).

J’autorise l’utilisation d’un avatar à la place d’une photo (tout le monde n’a pas la chance être aussi beau que moi 😉 ). Néanmoins, les membres de Bulldoz ne sont pas autorisés à utiliser la photo d’une autre personne pour leur profil (c’est de l’usurpation d’identité) et dans ce cas je ne saurai engager ma responsabilité. Si le cas venait à se présenter prévenez-moi afin que je retire la photo litigieuse.

Important : soyez toujours vigilant si vous voulez travailler avec un rédacteur que vous ne connaissez pas.

Si vous constatez qu’un rédacteur ment sur les informations de son profil, n’hésitez pas à me prévenir par mail (ftreca@educaref.fr), je déciderai alors ce qui doit être fait.

Comment être visible sur l’annuaire ?

Si vous  êtes rédacteur, vous voudrez probablement être visible sur l’annuaire de Bulldoz. La première chose à faire est de vous inscrire en tant que membre de Bulldoz, en accédant au formulaire d’inscription. Lors de l’inscription, on vous demandera simplement votre adresse mail, votre prénom, votre nom et un mot de passe. Rappelez-vous que vous devez donner des informations exactes !

Seules les personnes majeures peuvent être membre de Bulldoz. L’âge de la majorité dépend du pays de la personne (par exemple, en France, l’âge de la majorité est de 18 ans). Malgré cette interdiction, des personnes mineures sont susceptibles de s’inscrire sur Bulldoz en tant que rédacteur en mentant.

IMPORTANT : François Tréca interdit aux personnes mineures de s’inscrire sur Bulldoz. Il ne pourra pas être tenu responsable si des personnes mineures font du travail via Bulldoz. C’est aux parents et/ou aux tuteurs légaux de veiller à ce que leurs enfants respectent cette règle.

Une fois l’inscription réalisée, vous pourrez aller dans la section « Votre profil » et saisir les informations vous concernant. Pensez bien à remplir les informations de la partie « Prestation de rédaction » pour pouvoir être visible dans l’annuaire.

Les rédacteurs ont la possibilité de cacher leur profil aux internautes ou aux autres membres grâce à des petites cases à cocher. De même, ils ont la possibilité de ne pas accepter de recevoir de commandes de nouveaux clients.

Le référencement des rédacteurs sur l’annuaire

Dans l’annuaire, les rédacteurs sont affichés sous la forme d’une liste. Les rédacteurs qui sont dans les premières positions bénéficieront donc d’une visibilité supérieure par rapport aux autres. Le mode de classement des rédacteurs n’est pas communiqué aux membres.

IMPORTANT : Le mode de classement des rédacteurs sur l’annuaire de Bulldoz n’est pas communiqué.

Il est interdit de faire des actions pour tenter de modifier le classement.

Commander un texte via l’annuaire

Sur l’annuaire, des boutons « Commander un texte » permettent aux internautes de commander un texte à un rédacteur.

Lorsqu’un internaute clique dessus, il devra se connecter à l’espace membre pour démarrer sa commande. S’il n’est pas encore membre, il devra d’abord s’inscrire.

Les intermédiaires

Les intermédiaires sont des rédacteurs qui sous-traitent la rédaction à d’autres rédacteurs (Bulldoz est prévu pour faciliter le travail des intermédiaires).

Les intermédiaires doivent préciser sur la biographie de leur profil qu’ils sont intermédiaires pour en informer les internautes et leurs clients.

Politique tarifaire des rédacteurs

Important : Chaque rédacteur fixe en toute liberté le prix qu’il souhaite pour ses prestation.

De ce fait, un rédacteur peut décider de travailler pour 1 000 € par 100 mots ou pour 0,01 € par 100 mots, c’est son droit

De nombreux forums et réseaux sociaux permettent de débattre sur les tarifs des rédacteurs, je vous invite à les consulter pour connaître les avis des uns et des autres sur cette question compliquée et faire part de votre avis.

Je crois qu’on a déjà bien fait le tour de l’annuaire, passons maintenant à l’espace membre.

3) L’espace membre

Comme son nom l’indique, l’espace membre est réservé aux membres de Bulldoz. Il faudra donc que vous soyez inscrit et connecté pour y accéder.

3.1) Le tableau de bord

Le tableau de bord regroupe les informations utiles pour le membre comme par exemple, les notifications, les tâches à réaliser, les paiements en cours…

3.2) Étapes du processus de rédaction d’un texte

a) Passer une commande

Un membre peut passer une commande, dans ce cas, il doit renseigner le titre de son texte, le nombre de mots désirés et sélectionner le rédacteur qui aura la charge de ce travail. Il peut aussi rédiger un brief pour préciser son besoin. Une fois que la commande est passée, le rédacteur dispose de 5 jours pour rédiger le texte.

b) Accepter ou refuser une commande

Une fois qu’un client a passé une commande, le rédacteur peut décider d’accepter ou de refuser ladite commande.

Tant que le rédacteur n’a pas accepté de rédiger un texte, le client peut annuler la commande et/ou changer de rédacteur.

Si le rédacteur refuse la commande, le client a la possibilité d’annuler sa commande et/ou de changer de rédacteur.

c) Livrer le texte

Une fois que le rédacteur a accepté une commande, il peut alors démarrer la rédaction de son texte et le livrer au client via l’interface de Bulldoz. Une fois qu’un texte est livré au client, le rédacteur ne peut plus le modifier.

d) Valider ou refuser le texte

Une fois que le texte est livré, le client doit vérifier si le travail est bien fait. Il peut alors lire le texte sur l’interface de Bulldoz et il doit décider de valider ou de refuser le texte.

Si le client refuse le texte, le texte est renvoyé au rédacteur pour lui donner la possibilité de le corriger.

Le processus de vérification recommence jusqu’à ce que le client valide le texte.

Attention, si un texte n’est pas validé ou refusé ou bout de 5 jours, il sera automatiquement validé.

Avant de valider un texte, le client a la possibilité de vérifier si celui-ci est plagié sur l’interface de Bulldoz. Bulldoz utilise l’outil KillDuplicate pour vérifier le plagiat. Cette vérification sera facturée au client 0,10 € HT par 100 mots.

e) Paiement du texte

Une fois que le texte est validé, le rédacteur peut demander un paiement. Le rédacteur doit alors préparer sa facture et la transmettre au client via l’interface de Bulldoz.

Le client reçoit alors la facture et il doit la payer le plus rapidement possible via l’un des moyens de paiement accepté par le rédacteur (virement, Paypal, Western Union …). Une fois que le paiement est effectué, le client doit marquer la date de paiement sur l’interface de Bulldoz pour que le rédacteur sache que le paiement est fait.

Le processus de rédaction est alors terminé.

Important : la facturation et le paiement ne sont pas pris en charge par Bulldoz. Le rédacteur doit fournir une facture correcte à son client (qui respecte la réglementation en vigueur). Aucun paiement ne pourra être demandé à Bulldoz si un client ne paie pas une facture.

A noter : une demande de paiement peut regrouper plusieurs commandes afin de réduire le nombre de factures.

3.3) Sous-traitance

Le rédacteur a la possibilité de sous-traiter la rédaction d’un texte directement via l’interface de Bulldoz. Dans ce cas, il doit sélectionner un autre rédacteur pour rédiger le texte. Le processus de commande est similaire à celui d’une commande normale.

Quelques exemple des pouvoirs du « chef « 

Je vous l’ai annoncé clairement au début de cette page, je suis le « chef  » de Bulldoz, voici quelques exemples de choses que je peux faire sans préavis :

  • Suppression du compte d’un membre
  • Retrait d’un rédacteur de l’annuaire
  • Annulation des prestations
  • Modification des interfaces et/ou des processus
  • Toutes actions nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de Bulldoz

Si je devais effectuer l’une de ces actions, je ne saurai en aucun cas tenu de verser un quelconque dédommagement à quiconque.

Gestion des pannes et des pertes de données

Hélas, comme toutes les choses créées par l’homme, Bulldoz est susceptible de tomber en panne plus ou moins longtemps. De même, il peut-être partiellement détruit (voire entièrement). Évidemment, je vais faire tout mon possible pour que cela n’arrive pas, mais je ne peux rien garantir.

Pour éviter toutes mauvaises surprises, les membres doivent sauvegarder régulièrement et par leur propres moyens les données les concernant : commandes, contacts, textes, factures…

Important : Aucune compensation financière ne pourra être demandé à François Tréca si Bulldoz venait à tomber en panne ou si  des données étaient perdues.

Gestion des conflits entre un client et un rédacteur

Des conflits peuvent apparaître entre un rédacteur et un client comme par exemple :

  • la qualité insuffisante d’un texte
  • le plagiat d’un texte
  • le non-paiement d’une facture
  • la mauvaise foi

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que Bulldoz est une interface qui met en relation des membres entre eux, mais je ne garantie pas la fiabilité des membres. En cas de conflit, les membres ne pourront pas me demander d’intervenir pour le résoudre. Les membres sont des personnes majeures responsables, c’est donc à eux de gérer les conflits.

IMPORTANT : François Tréca n’interviendra pas si un conflit éclate entre deux membres de Bulldoz.

Pour rappel, en tant que « chef », je peux bannir un membre qui me semble de mauvaise foi, sans avertissement ou sans avoir à justifier cette décision.